33 rue de chartres : vers l’ouverture du site au public…

Contractualisation du projet

Les propositions formulées pour l’occupation du site dans l’ensemble des candidatures à l’appel à projets incluent de nombreuses actions et activités qui nécessiteront la définition d’un plan d’aménagement et d’occupation de l’espace ainsi que de nombreux travaux. En parallèle, la ville souhaite mener une réflexion collégiale visant l’articulation et l’agencement des différentes propositions.
Dans cette optique, la contractualisation sur le projet global ne pourra se faire avant 2020. En effet, au vu de son importance, des ambitions portées sur ce site, et du nombre d’associations partenaires, il est nécessaire de prendre le temps de rédiger les contrats ou conventions qui lieront les occupants (permanents et ponctuels) à la ville – et entre eux – dans le cadre du projet du 33 rue de Chartres. La commune, chef de file de ce projet fixera les termes des contrats ou conventions qui seront établis ; ceux-ci comporteront des engagements de la part de toutes les parties, sur la base de la validation des projets proposés dans le cadre de l’appel à projets.

Dans le courant de l’été quelques rendez-vous ont été proposés permettant déjà à la population de découvrir le site (zone de sécurité délimitée).

L’association Cycles et Recycle a organisé sur plusieurs weekends des ateliers Répar’Vélo en extérieur.

 Le centre de loisirs (ALSH) a quant à lui profité d’un après-midi pour aller à la cueillette des mirabelles sur le site avec l’association l’Epi’Plette.

Événementiel éphémère sur site (septembre/octobre 2019)

Plusieurs associations lauréates de l’appel à projets ont fait part de leur volonté de proposer des activités sur le site avant même la contractualisation. Allant dans ce sens également et afin de faire vivre l’espace et l’ouvrir à la population (dans le respect des contraintes d’accessibilité du site), il a été proposé à chacune des associations ayant été retenue dans le cadre de l’appel à projets de proposer sur le site un événement dans le cadre d’une programmation éphémère (voir programme Maison des Projets).
À ces propositions, pourront s’ajouter d’autres événements portés par la ville (Journées du patrimoine, ateliers de concertation).
Au vu de l’état du site (diagnostics à réaliser, plans d’aménagement et d’implantation à définir), il a été convenu que les propositions attendues ne pourraient être que ponctuelles (durée déterminée dans le temps) et ne se dérouleraient qu’à l’extérieur.

Projets temporaires conventionnés (septembre 2019 – 2020)

Si le comité de suivi du 33 rue de Chartres le valide (réunion prévue fin août), des conventions d’occupation extérieure temporaire (activités/actions pérennes) pourront éventuellement être mises en place pour la période allant de septembre jusqu’à la date de contractualisation finale. Les projets présentés devront bien entendu répondre aux critères et conditions fixés par la commune. Ces conventions provisoires pourront éventuellement être reconduites et intégrées dans le conventionnement définitif.

Plus d’infos : Service Communication
service.communication@leperray.fr
01 30 46 31 15

Contractualisation du projet

Les propositions formulées pour l’occupation du site dans l’ensemble des candidatures à l’appel à projets incluent de nombreuses actions et activités qui nécessiteront la définition d’un plan d’aménagement et d’occupation de l’espace ainsi que de nombreux travaux. En parallèle, la ville souhaite mener une réflexion collégiale visant l’articulation et l’agencement des différentes propositions.
Dans cette optique, la contractualisation sur le projet global ne pourra se faire avant 2020. En effet, au vu de son importance, des ambitions portées sur ce site, et du nombre d’associations partenaires, il est nécessaire de prendre le temps de rédiger les contrats ou conventions qui lieront les occupants (permanents et ponctuels) à la ville – et entre eux – dans le cadre du projet du 33 rue de Chartres. La commune, chef de file de ce projet fixera les termes des contrats ou conventions qui seront établis ; ceux-ci comporteront des engagements de la part de toutes les parties, sur la base de la validation des projets proposés dans le cadre de l’appel à projets.

Dans le courant de l’été quelques rendez-vous ont été proposés permettant déjà à la population de découvrir le site (zone de sécurité délimitée).

L’association Cycles et Recycle a organisé sur plusieurs weekends des ateliers Répar’Vélo en extérieur.

 Le centre de loisirs (ALSH) a quant à lui profité d’un après-midi pour aller à la cueillette des mirabelles sur le site avec l’association l’Epi’Plette.

Événementiel éphémère sur site (septembre/octobre 2019)

Plusieurs associations lauréates de l’appel à projets ont fait part de leur volonté de proposer des activités sur le site avant même la contractualisation. Allant dans ce sens également et afin de faire vivre l’espace et l’ouvrir à la population (dans le respect des contraintes d’accessibilité du site), il a été proposé à chacune des associations ayant été retenue dans le cadre de l’appel à projets de proposer sur le site un événement dans le cadre d’une programmation éphémère (voir programme Maison des Projets).
À ces propositions, pourront s’ajouter d’autres événements portés par la ville (Journées du patrimoine, ateliers de concertation).
Au vu de l’état du site (diagnostics à réaliser, plans d’aménagement et d’implantation à définir), il a été convenu que les propositions attendues ne pourraient être que ponctuelles (durée déterminée dans le temps) et ne se dérouleraient qu’à l’extérieur.

Projets temporaires conventionnés (septembre 2019 – 2020)

Si le comité de suivi du 33 rue de Chartres le valide (réunion prévue fin août), des conventions d’occupation extérieure temporaire (activités/actions pérennes) pourront éventuellement être mises en place pour la période allant de septembre jusqu’à la date de contractualisation finale. Les projets présentés devront bien entendu répondre aux critères et conditions fixés par la commune. Ces conventions provisoires pourront éventuellement être reconduites et intégrées dans le conventionnement définitif.

Plus d’infos : Service Communication
service.communication@leperray.fr
01 30 46 31 15