Qu’est-ce qu’une « tiny house » ?

Une micromaison à usages multiples. Ce terme est utilisé à l’origine pour décrire un mouvement social et architectural prônant la simplicité volontaire par l’habitation de petites maisons.
Son but est de pouvoir fournir dans un espace réduit et peu importe l’usage, unabri fonctionnel, intelligent, pensé pour offrir un confort maximal à ses occupants.
Une tiny house a donc toutes les caractéristiques d’une habitation traditionnelle :
• Un toit, des murs et un système de chauffage
• Un espace de vie
• Un espace cuisine
• Un espace couchage
• Un espace de bain/toilettes
• Des espaces de rangement

Aller à la rencontre et co-construire

C’est dans le cadre de l’appel à projet régional 100 Quartiers Innovants et Écologiques qu’est née l’idée de proposer une tiny house comme nouvel espace permettant la participation citoyenne et favorisant la concertation sous une nouvelle forme… et dans presque 20m2²mobile.

Notre tiny house est notamment pensée comme une extension de la Maison des projets mais : mobile, passive énergétiquement, exemplaire dans sa conception, et dans laquelle sera proposé un véritable laboratoire de sensibilisation pédagogique, de formation et de concertation embarqué.

Avec l’ouverture de la Maison des Projets (5, rue de l’Église, voir pages 8-9) en janvier dernier, et en parallèle du lancement de la démarche de participation citoyenne (voir pages 6-7), la tiny house sera utilisée comme outil de participation avec les habitants. Son principal atout, la mobilité. En effet, si de nombreux ateliers ont déjà lieu au sein de la Maison des Projets, il reste nécessaire d’aller au plus proche des habitants pour dialoguer et faire connaître.

L’objectif principal est de prendre appui sur la tiny house pour partager, co-construire et s’immerger avec l’ensemble des habitants et des acteurs des projets du Perray et de notre territoire. Ainsi, avec ce nouvel outil, des visites auprès de différentes structures pourront être envisagées (Espaces Jeunes, RPA, ALSH, Écoles,….) afin de permettre à un nombre encore plus important de Perrotins d’être sensibilisés aux questions énergétiques, environnementales, d’aménagement de notre territoire et autres sujets à venir et/ou restant à proposer.
Il est essentiel de pouvoir toucher l’ensemble de la population en privilégiant aussi la mise en œuvre de nouveaux modes de concertation publique (virtualisation du quartier en réalité augmentée, information dynamique sur l’avancée des projets, participation citoyenne au travers d’ateliers…)..

Une conception innovante… et reproductible

Notre tiny a été conçue à l’aide d’une maquette numérique (processus BIM*), puis les données de cette maquette ont servi pour découper les panneaux de bois dans une entreprise de charpente vosgienne et le tout a été assemblé sur une remorque pour être transporté au Perray.
L’aménagement intérieur est réalisé par une jeune ébéniste Yvelinoise car la clé du succès de ces petits espaces est la qualité et la flexibilité.

L’utilisation de la maquette numérique de la tiny, couplée avec des outils de réalité virtuelle permettra également de montrer les enjeux du numérique dans les nouveaux procédés de construction. En outre, ces nouvelles approches (numérique et construction dite en « filière sèche »*) sont celles envisagées pour l’éco-hameau rue du Moulin et le quartier de la Perche aux Mares.

L’ensemble des plans de la tiny house sera disponible en Open source. De quoi donner des idées à des Perrotins de se lancer à leur tour dans l’aventure tiny…

* La filière sèche constitue une évolution du secteur de la construction et du bâtiment qui s’oriente vers davantage de productivité grâce à l’usage de matériaux plus légers (acier, bois,) assemblés mécaniquement. Les principaux intérêts résident d’une part dans la possibilité d’opter pour des constructions plus écologiques : la filière sèche permettant une fabrication respectueuse de l’environnement en respectant les ressources naturelles (moins d’eau, en comparaison avec la filière dite « humide »). D’une autre part, la gestion des chantiers est facilitée : la construction est plus silencieuse et plus propre. Les délais sont réduits (plus besoin de temps de séchage des matériaux type béton, ciment, plâtre), représentant par ailleurs également moins de gêne pour le voisinage.

Maison des Projets
5 rue de l’Église
service.communication@leperray.fr
Tél. 01 30 46 31 15
Et plus d’infos sur le concept Tiny House :
www.tinyhousefrance.org

Qu’est-ce qu’une « tiny house » ?

Une micromaison à usages multiples. Ce terme est utilisé à l’origine pour décrire un mouvement social et architectural prônant la simplicité volontaire par l’habitation de petites maisons.
Son but est de pouvoir fournir dans un espace réduit et peu importe l’usage, unabri fonctionnel, intelligent, pensé pour offrir un confort maximal à ses occupants.
Une tiny house a donc toutes les caractéristiques d’une habitation traditionnelle :
• Un toit, des murs et un système de chauffage
• Un espace de vie
• Un espace cuisine
• Un espace couchage
• Un espace de bain/toilettes
• Des espaces de rangement

Aller à la rencontre et co-construire

C’est dans le cadre de l’appel à projet régional 100 Quartiers Innovants et Écologiques qu’est née l’idée de proposer une tiny house comme nouvel espace permettant la participation citoyenne et favorisant la concertation sous une nouvelle forme… et dans presque 20m2²mobile.

Notre tiny house est notamment pensée comme une extension de la Maison des projets mais : mobile, passive énergétiquement, exemplaire dans sa conception, et dans laquelle sera proposé un véritable laboratoire de sensibilisation pédagogique, de formation et de concertation embarqué.

Avec l’ouverture de la Maison des Projets (5, rue de l’Église, voir pages 8-9) en janvier dernier, et en parallèle du lancement de la démarche de participation citoyenne (voir pages 6-7), la tiny house sera utilisée comme outil de participation avec les habitants. Son principal atout, la mobilité. En effet, si de nombreux ateliers ont déjà lieu au sein de la Maison des Projets, il reste nécessaire d’aller au plus proche des habitants pour dialoguer et faire connaître.

L’objectif principal est de prendre appui sur la tiny house pour partager, co-construire et s’immerger avec l’ensemble des habitants et des acteurs des projets du Perray et de notre territoire. Ainsi, avec ce nouvel outil, des visites auprès de différentes structures pourront être envisagées (Espaces Jeunes, RPA, ALSH, Écoles,….) afin de permettre à un nombre encore plus important de Perrotins d’être sensibilisés aux questions énergétiques, environnementales, d’aménagement de notre territoire et autres sujets à venir et/ou restant à proposer.
Il est essentiel de pouvoir toucher l’ensemble de la population en privilégiant aussi la mise en œuvre de nouveaux modes de concertation publique (virtualisation du quartier en réalité augmentée, information dynamique sur l’avancée des projets, participation citoyenne au travers d’ateliers…)..

Une conception innovante… et reproductible

Notre tiny a été conçue à l’aide d’une maquette numérique (processus BIM*), puis les données de cette maquette ont servi pour découper les panneaux de bois dans une entreprise de charpente vosgienne et le tout a été assemblé sur une remorque pour être transporté au Perray.
L’aménagement intérieur est réalisé par une jeune ébéniste Yvelinoise car la clé du succès de ces petits espaces est la qualité et la flexibilité.
L’utilisation de la maquette numérique de la tiny, couplée avec des outils de réalité virtuelle permettra également de montrer les enjeux du numérique dans les nouveaux procédés de construction. En outre, ces nouvelles approches (numérique et construction dite en « filière sèche »*) sont celles envisagées pour l’éco-hameau rue du Moulin et le quartier de la Perche aux Mares.

L’ensemble des plans de la tiny house sera disponible en Open source. De quoi donner des idées à des Perrotins de se lancer à leur tour dans l’aventure tiny…

* La filière sèche constitue une évolution du secteur de la construction et du bâtiment qui s’oriente vers davantage de productivité grâce à l’usage de matériaux plus légers (acier, bois,) assemblés mécaniquement. Les principaux intérêts résident d’une part dans la possibilité d’opter pour des constructions plus écologiques : la filière sèche permettant une fabrication respectueuse de l’environnement en respectant les ressources naturelles (moins d’eau, en comparaison avec la filière dite « humide »). D’une autre part, la gestion des chantiers est facilitée : la construction est plus silencieuse et plus propre. Les délais sont réduits (plus besoin de temps de séchage des matériaux type béton, ciment, plâtre), représentant par ailleurs également moins de gêne pour le voisinage.

Maison des Projets
5 rue de l’Église
service.communication@leperray.fr
Tél. 01 30 46 31 15
Et plus d’infos sur le concept Tiny House :
www.tinyhousefrance.org