Rencontre intergénérationnelle au Multi accueil

Dans le cadre des différents projets du Multi accueil « Les Perrolutins » (crèche), des rencontres intergénérationnelles ont lieu lors d’ateliers.
Régulièrement Jacqueline, Monique et Annie participent à ces ateliers de confection de gâteaux, salade de fruits…

Paulette conte des histoires une fois par mois et Didier, à la plus grande joie des enfants, apporte sa guitare pour accompagner les chants. Ces moments de réel partage entre des aînés pleins d’énergie et les petits du multi accueil sont attendus avec impatience autant par les uns que par les autres. Forts de leur expérience en tant que parents et grand-parents les bénévoles, avec patience et gentillesse, guident les gestes maladroits des enfants dans les ateliers cuisine, calment les plus turbulents et les amènent à plus d’attention lors des contes ou des chants. Les petits n’ont pas d’a priori, ils sont spontanés, donnent leur confiance et sont curieux de tout.

Depuis que ces échanges ont été mis en place nous constatons qu’une complicité s’est créée entre les enfants et les bénévoles retraités, une complicité pas très éloignée des liens particuliers qui existent entre les grand-parents et leurs petits enfants.

Dans le cadre des différents projets du Multi accueil « Les Perrolutins » (crèche), des rencontres intergénérationnelles ont lieu lors d’ateliers.
Régulièrement Jacqueline, Monique et Annie participent à ces ateliers de confection de gâteaux, salade de fruits…

Paulette conte des histoires une fois par mois et Didier, à la plus grande joie des enfants, apporte sa guitare pour accompagner les chants. Ces moments de réel partage entre des aînés pleins d’énergie et les petits du multi accueil sont attendus avec impatience autant par les uns que par les autres. Forts de leur expérience en tant que parents et grand-parents les bénévoles, avec patience et gentillesse, guident les gestes maladroits des enfants dans les ateliers cuisine, calment les plus turbulents et les amènent à plus d’attention lors des contes ou des chants. Les petits n’ont pas d’a priori, ils sont spontanés, donnent leur confiance et sont curieux de tout.

Depuis que ces échanges ont été mis en place nous constatons qu’une complicité s’est créée entre les enfants et les bénévoles retraités, une complicité pas très éloignée des liens particuliers qui existent entre les grand-parents et leurs petits enfants.