Nos amis les animaux

Un des projets du CMJ avait pour thème : « Nos amis les animaux » Nous avons rencontré Cléa Bin et Emma Guillemot, toutes les deux en 5e, pour nous parler de l’actualité de ce projet qui a bien avancé.

Tout d’abord : pourquoi ce projet, ensuite quelles ont été les différentes étapes de votre recherche ?
« Nous voulions sensibiliser les gens à la cause animale. Notre première idée a été de nous adresser à la SPA. La déception : ils ont leurs propres bénévoles avec qui ils travaillent et ils n’avaient ni le temps ni le désir de répondre à notre demande. Mais nous ne nous sommes pas découragés pour autant ! Toute l’équipe était très motivée et nous avons fini par trouver une possibilité : aider un refuge pour animaux de ferme abandonnés. »
Ah oui bonne idée ! Dites-nous en plus…
« Il s’agit de « La Bergerie » à Saint Arnoult. Hélène, qui nous a très gentiment répondu et qui est même venue nous voir à l’AJP nous a expliqué qu’elle était en reconversion professionnelle. Elle a commencé par recueillir quelques animaux puis et maintenant elle en est à 80. Ce sont des animaux abandonnés ou sauvés de l’abattage.

Concrètement que faites-vous pour l’aider ? Parce que s’occuper d’animaux de ferme n’est pas forcément facile, il faut connaître leur alimentation, savoir comment ils vivent…
« Nous nous sommes rendus à la ferme l’été dernier et au début nous avons été un peu stupéfaits par l’ampleur du travail à accomplir. Il s’agissait d’un terrain sans eau avec des enclos bricolés à partir de palettes. Nous nous sommes mis au travail ! Nous avons imaginé contacter des supermarchés pour récupérer les légumes invendus et prêts à être jetés, les animaleries pour qu’elles nous donnent du matériel. Nous avons parlé de ce projet aux animateurs et aux jeunes de l’AJP pour avoir plus d’aide. Grâce au CMJ un partenariat a été mis en place entre la ferme et l’AJP pour que des jeunes aillent pendant les vacances nettoyer les enclos, brosser et nourrir les animaux etc.… »
Vous avez également d’autres idées pour aider cette ferme ?
« Oui, nous sommes en train de chercher à récupérer des palettes pour faire des enclos, ensuite nous réfléchissons à un événement en partenariat avec la ville pour organiser un événement intergénérationnel.»

De son côté « La Bergerie », qui s’est constituée en EARL (Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée) propose des prestations dans les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les hôpitaux… Le but est de favoriser des échanges entre les enfants, les adultes et les animaux. Pour connaître les animaux il faut les nourrir en tenant compte de l’alimentation de chaque espèce, les brosser, les caresser, différencier les différentes textures de poils, de plumes. À “La Bergerie” il est même possible de goûter du lait de chèvre !

Une association va également être créée pour recueillir d’autres animaux abandonnés. Elle s’appellera « Bêle des champs ».

Pour en savoir plus :
E.A.R.L. La Bergerie
Hélène Guillemet
06 29 37 45 60
labergerie78earl@gmail.com
22 rue des Halles
78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines

Un des projets du CMJ avait pour thème : « Nos amis les animaux » Nous avons rencontré Cléa Bin et Emma Guillemot, toutes les deux en 5e, pour nous parler de l’actualité de ce projet qui a bien avancé.

Tout d’abord : pourquoi ce projet, ensuite quelles ont été les différentes étapes de votre recherche ?
« Nous voulions sensibiliser les gens à la cause animale. Notre première idée a été de nous adresser à la SPA. La déception : ils ont leurs propres bénévoles avec qui ils travaillent et ils n’avaient ni le temps ni le désir de répondre à notre demande. Mais nous ne nous sommes pas découragés pour autant ! Toute l’équipe était très motivée et nous avons fini par trouver une possibilité : aider un refuge pour animaux de ferme abandonnés. »
Ah oui bonne idée ! Dites-nous en plus…
« Il s’agit de « La Bergerie » à Saint Arnoult. Hélène, qui nous a très gentiment répondu et qui est même venue nous voir à l’AJP nous a expliqué qu’elle était en reconversion professionnelle. Elle a commencé par recueillir quelques animaux puis et maintenant elle en est à 80. Ce sont des animaux abandonnés ou sauvés de l’abattage.

Concrètement que faites-vous pour l’aider ? Parce que s’occuper d’animaux de ferme n’est pas forcément facile, il faut connaître leur alimentation, savoir comment ils vivent…
« Nous nous sommes rendus à la ferme l’été dernier et au début nous avons été un peu stupéfaits par l’ampleur du travail à accomplir. Il s’agissait d’un terrain sans eau avec des enclos bricolés à partir de palettes. Nous nous sommes mis au travail ! Nous avons imaginé contacter des supermarchés pour récupérer les légumes invendus et prêts à être jetés, les animaleries pour qu’elles nous donnent du matériel. Nous avons parlé de ce projet aux animateurs et aux jeunes de l’AJP pour avoir plus d’aide. Grâce au CMJ un partenariat a été mis en place entre la ferme et l’AJP pour que des jeunes aillent pendant les vacances nettoyer les enclos, brosser et nourrir les animaux etc.… »
Vous avez également d’autres idées pour aider cette ferme ?
« Oui, nous sommes en train de chercher à récupérer des palettes pour faire des enclos, ensuite nous réfléchissons à un événement en partenariat avec la ville pour organiser un événement intergénérationnel.»

De son côté « La Bergerie », qui s’est constituée en EARL (Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée) propose des prestations dans les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les hôpitaux… Le but est de favoriser des échanges entre les enfants, les adultes et les animaux. Pour connaître les animaux il faut les nourrir en tenant compte de l’alimentation de chaque espèce, les brosser, les caresser, différencier les différentes textures de poils, de plumes. À “La Bergerie” il est même possible de goûter du lait de chèvre !

Une association va également être créée pour recueillir d’autres animaux abandonnés. Elle s’appellera « Bêle des champs ».

Pour en savoir plus :
E.A.R.L. La Bergerie
Hélène Guillemet
06 29 37 45 60
labergerie78earl@gmail.com
22 rue des Halles
78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines