Spectacles de qualité pour les deux écoles élémentaires

Tout au long de l’année, l’école des Platanes et l’école de la Barantonnerie ont travaillé sur des thématiques différentes pour amener les enfants à construire des spectacles très aboutis que les parents ont pu voir à la fin du printemps.

Une ouverture sur le monde à travers la danse pour l’école des Platanes
Le thème des « danses du monde » avait été proposé par l’USEP (Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré).
Cette activité a fait l’objet de rencontres interclasses avec les écoles qui avaient décidé de participer à ce projet. Chaque danse a été décidée à l’initiative de l’enseignante (sans aide extérieure), préparée en secret avec ses élèves. Les élèves se sont tout d’abord imprégnés de la musique ensuite ils ont proposé des chorégraphies. Au final un spectacle a eu lieu en présence de toutes les familles dans le gymnase.
L’enchantement a été total pour les parents qui ont découvert les musiques, les costumes, les prestations de leurs enfants et ont applaudi l’implication des enseignantes.

Thème du théâtre et du chant pour l’école de La Barantonnerie
Avec des intervenants les enfants et leurs enseignants ont créé un spectacle complet plein de poésie et d’humour avec des chants, du théâtre et un univers sonore à partir de l’oeuvre de Sempé-Goscinny : Le Petit Nicolas. Avec Simon Bolzinger (du Conservatoire de Rambouillet) les classes de CE2, CM1, CM1/CM2 et CM2 ont créé des chants, participé à la mise en scène et travaillé leur voix au cours de 11 séances chorale tout au long de l’année. Emmanuelle Goupi, comédienne et professeure de théâtre, a adapté les textes du Petit Nicolas et a initié chaque classe aux jeux théâtraux, à la mise en scène, la coordination technique avec la salle et les régisseurs (10 séances par classe). Les classes de CP, CP/CE1 et CE1/CE2 ont, quant à elles, travaillé avec Simon Bolzinger sur le thème de « l’école et la vie de l’écolier » pour garder un fil rouge avec le thème du Petit Nicolas présenté par les classes de grands. Les enfants ont eux-mêmes écrit les textes des chansons et les ont mis en musique avec l’aide de M. Bolzinger.
Bien entendu entre les séances d’apprentissage les enseignants ont assuré la coordination, l’encadrement, les répétitions avec des chants et des textes et la collecte des accessoires.
Les 186 élèves de l’école ont participé à ce projet avec un grand enthousiasme et les parents ont pu découvrir un spectacle drôle, plein d’imagination lors d’une représentation à la salle des fêtes de la Mare au Loup.

Un grand bravo à ces deux écoles et à leurs enseignants.

Tout au long de l’année, l’école des Platanes et l’école de la Barantonnerie ont travaillé sur des thématiques différentes pour amener les enfants à construire des spectacles très aboutis que les parents ont pu voir à la fin du printemps.

Une ouverture sur le monde à travers la danse pour l’école des Platanes
Le thème des « danses du monde » avait été proposé par l’USEP (Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré).
Cette activité a fait l’objet de rencontres interclasses avec les écoles qui avaient décidé de participer à ce projet. Chaque danse a été décidée à l’initiative de l’enseignante (sans aide extérieure), préparée en secret avec ses élèves. Les élèves se sont tout d’abord imprégnés de la musique ensuite ils ont proposé des chorégraphies. Au final un spectacle a eu lieu en présence de toutes les familles dans le gymnase.
L’enchantement a été total pour les parents qui ont découvert les musiques, les costumes, les prestations de leurs enfants et ont applaudi l’implication des enseignantes.

Thème du théâtre et du chant pour l’école de La Barantonnerie
Avec des intervenants les enfants et leurs enseignants ont créé un spectacle complet plein de poésie et d’humour avec des chants, du théâtre et un univers sonore à partir de l’oeuvre de Sempé-Goscinny : Le Petit Nicolas. Avec Simon Bolzinger (du Conservatoire de Rambouillet) les classes de CE2, CM1, CM1/CM2 et CM2 ont créé des chants, participé à la mise en scène et travaillé leur voix au cours de 11 séances chorale tout au long de l’année. Emmanuelle Goupi, comédienne et professeure de théâtre, a adapté les textes du Petit Nicolas et a initié chaque classe aux jeux théâtraux, à la mise en scène, la coordination technique avec la salle et les régisseurs (10 séances par classe). Les classes de CP, CP/CE1 et CE1/CE2 ont, quant à elles, travaillé avec Simon Bolzinger sur le thème de « l’école et la vie de l’écolier » pour garder un fil rouge avec le thème du Petit Nicolas présenté par les classes de grands. Les enfants ont eux-mêmes écrit les textes des chansons et les ont mis en musique avec l’aide de M. Bolzinger.
Bien entendu entre les séances d’apprentissage les enseignants ont assuré la coordination, l’encadrement, les répétitions avec des chants et des textes et la collecte des accessoires.
Les 186 élèves de l’école ont participé à ce projet avec un grand enthousiasme et les parents ont pu découvrir un spectacle drôle, plein d’imagination lors d’une représentation à la salle des fêtes de la Mare au Loup.

Un grand bravo à ces deux écoles et à leurs enseignants.