Maire du Perray-en-Yvelines de 1989 à 1999

Jean Pellegeay décédé le 9 août dernier, naquit à Vanves le 8 septembre 1925, ville dont le père, Albert Pellegeay, communiste militant, était le Maire.

Il fréquenta l’école Publique et ne s’y fera pas remarquer.

Début des années 1950, le père transférera au Perray son entreprise. Son fils, Jean, en devient le Directeur.

Jean Pellegeay avait deux passions : la danse et la conduite automobile. Il prenait également un grand plaisir à être écouté, développant ses thèses devant un auditoire très attentif.

Ainsi s’écoulaient les jours…

Arrivé à l’âge de la retraite, il se replie dans sa maison grande rue Verte, non loin de l’entreprise familiale.

Ce fut une surprise quand il entra dans un établissement pour personnes âgées.

Brusquement son état de santé s’altère et il doit faire des séjours de plus en plus nombreux dans des services hospitaliers, visiblement affaibli. Mais l’annonce simultanée de son décès et de l’incinération ébranlent profondément les personnes qui l’ont connu.

Jusqu’à la fin de sa vie, Jean Pellegeay avait des dons qui ne s’étaient pas altérés avec l’âge. Il dansait comme un homme jeune, les danses anciennes et nouvelles.

Nous n’oublierons pas son répertoire étendude chansons, dont ont pu profiter les membres de l’association « Présence » à l’occasion des repas semestriels et des goûters mensuels. Le texte de certaines était « leste » mais très applaudi par un public acquis d’emblée et son nom sur l’affiche faisait recette.

Jean Pellegeay laisse une œuvre importante : achat de l’entreprise Mecanorma (la Mare au Loup), le Parc des Demoiselles Leconte (parc municipal), l’achat des logements des Platanes, la réalisation du parking de stationnement régional côté Est, le vote de la construction de la crèche.

Jean Pellegeay a marqué son passage à la tête de la commune pendant une décennie et a su, par des investissements lourds mais nécessaires, concilier l’évolution du Perray d’hier en une petite ville de demain.

Madame le Maire
Paulette Deschamps

Le Maire Honoraire
Monsieur le Docteur Marest

Maire du Perray-en-Yvelines de 1989 à 1999

Jean Pellegeay décédé le 9 août dernier, naquit à Vanves le 8 septembre 1925, ville dont le père, Albert Pellegeay, communiste militant, était le Maire.

Il fréquenta l’école Publique et ne s’y fera pas remarquer.

Début des années 1950, le père transférera au Perray son entreprise. Son fils, Jean, en devient le Directeur.

Jean Pellegeay avait deux passions : la danse et la conduite automobile. Il prenait également un grand plaisir à être écouté, développant ses thèses devant un auditoire très attentif.

Ainsi s’écoulaient les jours…

Arrivé à l’âge de la retraite, il se replie dans sa maison grande rue Verte, non loin de l’entreprise familiale.

Ce fut une surprise quand il entra dans un établissement pour personnes âgées.

Brusquement son état de santé s’altère et il doit faire des séjours de plus en plus nombreux dans des services hospitaliers, visiblement affaibli. Mais l’annonce simultanée de son décès et de l’incinération ébranlent profondément les personnes qui l’ont connu.

Jusqu’à la fin de sa vie, Jean Pellegeay avait des dons qui ne s’étaient pas altérés avec l’âge. Il dansait comme un homme jeune, les danses anciennes et nouvelles.

Nous n’oublierons pas son répertoire étendude chansons, dont ont pu profiter les membres de l’association « Présence » à l’occasion des repas semestriels et des goûters mensuels. Le texte de certaines était « leste » mais très applaudi par un public acquis d’emblée et son nom sur l’affiche faisait recette.

Jean Pellegeay laisse une œuvre importante : achat de l’entreprise Mecanorma (la Mare au Loup), le Parc des Demoiselles Leconte (parc municipal), l’achat des logements des Platanes, la réalisation du parking de stationnement régional côté Est, le vote de la construction de la crèche.

Jean Pellegeay a marqué son passage à la tête de la commune pendant une décennie et a su, par des investissements lourds mais nécessaires, concilier l’évolution du Perray d’hier en une petite ville de demain.

Madame le Maire
Paulette Deschamps

Le Maire Honoraire
Monsieur le Docteur Marest