Retours sur les conférences du Salon du Livre

Les 27 et 28 octobre derniers a eu lieu le 3e salon du livre organisé par la Fédération Française des Salons du Livre.

Cette année, la manifestation s’est partagée entre Rambouillet et notre commune.
Ainsi, plusieurs conférences étaient proposées durant ces 2 jours au Perray, dans la salle des fêtes de la Mare au Loup ainsi qu’à la médiathèque.
Pour la conférence d’ouverture de ce salon nous avons eu la grande chance de recevoir au Perray l’astronaute français Michel Tognini de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Les personnes présentes samedi 27 octobre à la salle des fêtes conserveront un souvenir émerveillé du film présenté et commenté par Michel Tognini qui a été, rappelons-le, le 3e astronaute français à faire partie des programmes spatiaux internationaux : avec un équipage russe en séjournant un peu plus de 11 jours à bord de la station Mir, mais également avec un équipage américain à bord de la navette Columbia.

D’une façon simple et parfaitement compréhensible par tous, avec souvent un zeste d’humour, il nous a fait vivre tout au long de la conférence la vie à bord de ces vaisseaux exigus, les contraintes, les joies, les craintes, les étonnements et l’enchantement ressentis par ces hommes et ces femmes hors du commun.
Le lendemain, accompagné de Claudie Haigneré, 7e astronaute française et 1re femme française à avoir été dans l’espace, il nous proposait à Rambouillet cette fois, une seconde conférence tout aussi passionnante.

Il est rare que de telles personnalités hors du commun viennent faire partager de façon simple mais passionnée leur univers.
Dommage que peu de monde se soit déplacé pour un tel évènement…

***

Michel Tognini a eu un parcours exceptionnel tout d’abord en tant que pilote de chasse puis de pilote d’essai qui totalise plus de 4300 heures de vol sur 80 types d’avions. Sélectionné par le Centre National d’Eudes Spatiales (CNES) en août 1986 il suit une formation d’astronaute.
Formé au Centre Youri Gagarine à la Cité des Étoiles près de Moscou, il participe à la 3e mission franco-russe Antarès du 27 juillet au 10 août 1992. Il s’agissait de son premier voyage à bord de la station MIR.
Il a également participé au programme Hermès à Toulouse et dès 1995 il est parti suivre l’entraînement des astronautes au Centre Johnson de la NASA à Houston. Du 23 juillet 1999 au 27 juillet 1999 il fait partie de la Mission ST-93 avec la navette spatiale Columbia.
En novembre 1999, tout en continuant à travailler avec la NASA, il intègre le Corps des Astronautes européens basé au Centre des Astronautes européens (EAC) à Cologne en Allemagne dont il devient le Chef de la division des Astronautes en 2004.

Claudie Haigneré a été la 7e astronaute française et la 1re femme française dans l’espace.
Son parcours a été atypique. En effet après avoir obtenu son baccalauréat à 15 ans, des études de médecine et une spécialisation en rhumatologie (elle exerce pendant 8 ans au service de réadaptation de l’hôpital Cochin à Paris), elle se spécialise en médecine aéronautique.
Elle travaille pendant 6 ans au laboratoire de physiologie neurosensorielle du CNRS à Paris puis devient responsable des programmes de médecine spatiale du CNES.
Après 11 années de sélection, Claudie Haigneré commence le 17 août 1996 un vol de 16 jours à bord de la station orbitale russe Mir dans le cadre de la mission franco-russe Cassiopée.
En mai 1998 elle rejoint la Cité des Étoiles comme astronaute suppléante. Elle suit un entraînement complet d’ingénieur de bord de la station Mir et de cosmonaute sauveteur de vaisseau Soyouz.
En novembre 1999 elle est intégrée à l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et rejoint le corps européen des astronautes à Cologne en Allemagne.
En 2001 elle rejoint à nouveau la cité des étoiles pour un entraînement de 9 mois pour la mission Andromède. Première astronaute française à voler à bord de la Station spatiale internationale (ISS) Claudie Haigneré est ingénieur de bord n°1.

Les 27 et 28 octobre derniers a eu lieu le 3e salon du livre organisé par la Fédération Française des Salons du Livre.

Cette année, la manifestation s’est partagée entre Rambouillet et notre commune.
Ainsi, plusieurs conférences étaient proposées durant ces 2 jours au Perray, dans la salle des fêtes de la Mare au Loup ainsi qu’à la médiathèque.
Pour la conférence d’ouverture de ce salon nous avons eu la grande chance de recevoir au Perray l’astronaute français Michel Tognini de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Les personnes présentes samedi 27 octobre à la salle des fêtes conserveront un souvenir émerveillé du film présenté et commenté par Michel Tognini qui a été, rappelons-le, le 3e astronaute français à faire partie des programmes spatiaux internationaux : avec un équipage russe en séjournant un peu plus de 11 jours à bord de la station Mir, mais également avec un équipage américain à bord de la navette Columbia.

D’une façon simple et parfaitement compréhensible par tous, avec souvent un zeste d’humour, il nous a fait vivre tout au long de la conférence la vie à bord de ces vaisseaux exigus, les contraintes, les joies, les craintes, les étonnements et l’enchantement ressentis par ces hommes et ces femmes hors du commun.
Le lendemain, accompagné de Claudie Haigneré, 7e astronaute française et 1re femme française à avoir été dans l’espace, il nous proposait à Rambouillet cette fois, une seconde conférence tout aussi passionnante.

Il est rare que de telles personnalités hors du commun viennent faire partager de façon simple mais passionnée leur univers.
Dommage que peu de monde se soit déplacé pour un tel évènement…

***

Michel Tognini a eu un parcours exceptionnel tout d’abord en tant que pilote de chasse puis de pilote d’essai qui totalise plus de 4300 heures de vol sur 80 types d’avions. Sélectionné par le Centre National d’Eudes Spatiales (CNES) en août 1986 il suit une formation d’astronaute.
Formé au Centre Youri Gagarine à la Cité des Étoiles près de Moscou, il participe à la 3e mission franco-russe Antarès du 27 juillet au 10 août 1992. Il s’agissait de son premier voyage à bord de la station MIR.
Il a également participé au programme Hermès à Toulouse et dès 1995 il est parti suivre l’entraînement des astronautes au Centre Johnson de la NASA à Houston. Du 23 juillet 1999 au 27 juillet 1999 il fait partie de la Mission ST-93 avec la navette spatiale Columbia.
En novembre 1999, tout en continuant à travailler avec la NASA, il intègre le Corps des Astronautes européens basé au Centre des Astronautes européens (EAC) à Cologne en Allemagne dont il devient le Chef de la division des Astronautes en 2004.

Claudie Haigneré a été la 7e astronaute française et la 1re femme française dans l’espace.
Son parcours a été atypique. En effet après avoir obtenu son baccalauréat à 15 ans, des études de médecine et une spécialisation en rhumatologie (elle exerce pendant 8 ans au service de réadaptation de l’hôpital Cochin à Paris), elle se spécialise en médecine aéronautique.
Elle travaille pendant 6 ans au laboratoire de physiologie neurosensorielle du CNRS à Paris puis devient responsable des programmes de médecine spatiale du CNES.
Après 11 années de sélection, Claudie Haigneré commence le 17 août 1996 un vol de 16 jours à bord de la station orbitale russe Mir dans le cadre de la mission franco-russe Cassiopée.
En mai 1998 elle rejoint la Cité des Étoiles comme astronaute suppléante. Elle suit un entraînement complet d’ingénieur de bord de la station Mir et de cosmonaute sauveteur de vaisseau Soyouz.
En novembre 1999 elle est intégrée à l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et rejoint le corps européen des astronautes à Cologne en Allemagne.
En 2001 elle rejoint à nouveau la cité des étoiles pour un entraînement de 9 mois pour la mission Andromède. Première astronaute française à voler à bord de la Station spatiale internationale (ISS) Claudie Haigneré est ingénieur de bord n°1.

2018-12-20T12:00:51+00:00